Rechercher
  • Marie Nadal

Comment en vient-on à écrire?



Voilà une bien grande question pour une si petite réponse : par envie !

Cette envie qui vous prend quand vous avez quelque chose à crier mais que rien ne sort de votre gorge. Votre clavier devient alors la plus belle des cordes vocales.

J’ai toujours aimé les mots et la langue française. Elle est si riche, idéale pour exprimer chacune de vos émotions, décrire un lieu d’une note poétique. J’ai toujours adoré coucher les lettres sur des lignes et voir ainsi la partition de mes pensées s’inscrire à jamais, car c’est bien connu, les écrits restent! et comme je ne sais pas parler….j’écris.

Mon « talent », s’il en est, a d’abord rempli quelques pages de divers journaux locaux. Rien de bien excitant, mais cette expérience, au-delà des rencontres, a titillé l’écrivaine en devenir que j’étais il y a quelques années.

Le déclic, car il en faut un dans toute passion qui se respecte, fut comme une gifle que l’on reçoit sans comprendre.

Un cancer m’a rendu visite et je dois le dire, au grand dam de ma toubib et amie, m’a rendu service.

Devant le monstre crustacé décapode, j’étais totalement démunie et terrorisée. Qui ne le serait pas? J’ai donc créé un blog (ici même) dans lequel je me racontais au quotidien. Je confiais mes ressentis, mes peurs et mes dégouts, ouvertement et sans tabous à des personnes que je ne connaissais pas : VOUS.

J’avais une arme redoutable contre l’abattement. J’ai nommé, l’humour et l’auto dérision. Oui. J’ai osé rire de ma déchéance. Tout sauf renoncer à combattre.

Les commentaires m’ont aidée à accepter, j’ai eu moi-même la joie de soutenir quelques personnes.

Et puis, merci à ce monsieur, souffrant lui aussi, qui m’a demandé quand sortait le livre.

« Mais quel livre? » lui ai-je répondu, loin d’imaginer la suite.

« Vous devriez écrire le livre de votre blog et le faire rembourser par la sécu ! »…le plus beau des compliments.

Après moult remerciements, j’ai repris mon blog, l’ai terminé et clos.

Un mois plus tard, je revoyais mes brouillons et commençais à noircir les pages….

Mon premier livre venait de naître : CANCER ASCENDANT CHIMIO, aux éditions EDILIVRE, en vente chez Amazon, Fnac, etc etc…en format broché ou Kindle.

(y’a pas d’mal à se faire de la pub)

Aujourd’hui, mon premier roman vient de paraître :

ALEX, sous mon vrai nom – Marie-P. Nadal – que vous pouvez également vous procurer sous divers formats chez les mêmes enseignes.

J’en suis donc actuellement à mon second roman : PULSIONS…autrement plus noir que le premier…je pense en terminer l’écriture en septembre.

Dans mon prochain post, je vous donnerai quelques astuces et autres conseils pour écrire un roman…pour autant que je puisse en avoir les capacités.

Ça ne fera aucun mal, surtout si l’on considère que ces conseils émaneront, par mon biais, du Maître es horreur, Monsieur Stephen KING en personne !

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout